Test: Kit de transmission HDMI sans fil – celexon Expert HDMI-Radio-Set WHD30M

Epson_Mapping_Videoprojecteurs
Videoprojecteur24.fr à l’ISE 2017 – Integrated Systems Europe 2017
2017/02/10
WHD30M_Test_Connection_sans_fil_B

Test: Kit de transmission HDMI sans fil – celexon Expert HDMI-Radio-Set WHD30M

WHD30M_Test_Connection_sans_fil

Pas de signal, pas d’image ! La plupart des vidéoprojecteurs Home Cinéma ne disposent pas d’application WLAN dédiée . Ils ont pourtant besoin d’un signal vidéo externe HDMI pour avoir une chance d’afficher quelque chose sur l’écran de projection.

L’indispensable câble HDMI semble alors être “un mal nécessaire” mais n’éloigne pas l’utilisateur des autre problèmes : la plupart des vidéoprojecteurs sont montés au plafond et le câble se retrouve obligé d’effectuer un passage par les airs et donc de sacrifier une certaine discrétion. Et qui dit câble de grande distance dit également panne d’image ou mauvaise qualité pour les hautes fréquences (ex. FullHD3D).

Comme le réseau Wifi (WLAN) ayant remplacé les réseaux câblés au cours des dernières années, il existe aujourd’hui des alternatives sans-fil pour les transmissions HDMI comme le “Wireless HDMI”. Certains fabricants intègrent même directement cette technologie dans leur modèle de vidéoprojecteur (par exemple l’Epson EH-TW9x00W) augmentant au passage le coût final du vidéoprojecteur de plusieurs centaines d’euros.

Il existe également d’autres solutions avec différentes gammes de prix mais dont la plupart montrent des faiblesses de qualité d’image, de stabilité et d’optimisation. En d’autres termes le “Wireless HDMI” n’a pas donné autant satisfaction et de fiabilité que le Wifi (WLAN).

WHD30M_Test_Connection_sans_fil_HD

C’était jusqu’à ce que le fabricant bien connu pour ces écrans de projection et accessoires audio-vidéo, Celexon, ne s’immisce dans la partie en proposant une nouvelle variante efficace : Le kit celexon Expert WHD30M est disponible à la vente sur videoprojecteur24.fr au prix de 239.99€.

WHD30M_Test

Jusqu’à présent les solutions HDMI sans-fil ne nous ont pas pleinement convaincu, certains détails comme une activation trop compliquée ou la synchronisation d’image décevante, provoquant ainsi une disqualification pur et simple desdites technologies. Une bonne raison pour nous dans ce cas d’examiner ce produit sous toutes les coutures.

WHD30M_Test_celexon

Dans la livraison est incluse deux blocs jouant à eux deux le rôle d’émetteur-récepteur (sont inclus leurs socles très pratiques) ainsi que les blocs d’alimentation qui leur sont associés. On notera cependant l’absence de deux câbles HDMI que l’on devra acheté en supplément, dommage.

WHD30M_Test-blog

L’alimentation s’effectue par micro-USB 5V, format étant utilisé sur la plupart des smartphones actuels et donc très pratique si un câble venait à être égaré. De ce fait il devient très aisé de l’alimenter sans qu’un bloc d’alimentation externe soit forcément nécessaire étant donné que la plupart des téléviseurs, vidéoprojecteurs… sont dotés de port USB alimentés. Attention toutefois de s’assurer que le port USB possède une puissance suffisante (5W minimum).

Installation

Le branchement du kit sans-fil est un jeu d’enfant en soit : l’émetteur est relié directement à la source HDMI (lecteur blu-ray, ordinateur, console de jeux…) ainsi que le récepteur qui lui est relié à l’appareil devant afficher l’image (télévision, vidéoprojecteur…). Malheureusement l’émetteur ne possède pas de port HDMI supplémentaire et il n’est donc pas possible de l’utiliser avec plusieurs sans débrancher/rebrancher.

WHD30M_Test-blog_installation

Sur l’image ci-dessus nous voyons que l’émetteur est connecté à une Playstation 4 par le biais d’un port USB qui est utilisé comme source d’énergie, épargnant ainsi à l’utilisateur une source d’alimentation supplémentaire.

WHD30M_Test_Connection_sans_fil

Ci-dessus le même mode de fonctionnement avec cette fois-ci avec le récepteur alimenté par un vidéoprojecteur.

WHD30M_Test_Videoprojecteur24

L’émetteur comme le récepteur est plus petit qu’un paquet de cigarettes et le socle peut également être retiré, il est également possible de le placer sur le côté du vidéoprojecteur.

Mise en service

Après le raccordement de la source préalablement alimentée (dans ce cas-ci la Playstation) et du projecteur, le travail est terminé. En réalité l’émetteur et le récepteur réalisent la connexion automatique et l’image apparaît sur l’écran de projection en à peine quelques secondes. En fait la connexion se comporte exactement comme si vous disposiez d’un véritable câble HDMI à l’exception que la connexion prend quelques secondes de plus avant de s’établir. Une telle simplicité de mise en application n’avait encore jamais été atteinte.

Qualité d’image

Une appellation FullHD se mérite uniquement si celle-ci est méritée. Ici de nombreux anciens systèmes avaient le défaut de réduire la bande passante au détriment de la qualité d’image. Afin de vérifier si le WHD30M occasionne une éventuelle perte d’image nous avons choisi un flux exploitant au maximum les détails de la FullHD. Les résultats montrent que la luminosité et les couleurs sont parfaitement retranscrites à l’écran. La qualité FullHD est ainsi parfaitement garantie.

Transmission et stabilité

Le plus dérangeant qui puisse arriver dans une connexion sans-fil est la perte de signal et cela qu’importe la distance ou la durée d’utilisation. Un transfert d’image en continu est donc indispensable. Dans notre configuration de test avec une distance d’environ 5 mètres entre l’émetteur et le récepteur aucun problème de stabilité d’image n’a été à déplorer. Il n’était pas non plus nécessaire que l’émetteur et le récepteur soient directement alignés l’un l’autre (bien que soit vivement recommandé). Il n’est malheureusement pas indiqué la qualité du signal sur les appareils, ce qui pourrait éventuellement aider l’utilisateur à mieux disposer les modules pour une meilleure réception. Il est également important que le signal ne soit pas obstrué pendant sa diffusion car il arrive très vite qu’une personne puisse traverser à travers le canal de diffusion. Nous avons testé si le signal de 60MHz est bel et bien constant dans la pratique :

Les petits objets tels que de fines planches en bois, du tissu ou du verre ne constituent pas un véritable obstacle en soi et n’ont pas pu permettre une rupture du signal. Le fait même de passer en travers du signal n’a pas réussi à l’interrompre, il aura fallu complètement bloquer l’émetteur pour obtenir un “freeze” de l’image. Dans ce cas l’image se fige alors pendant quelques secondes avant que la connexion ne soit totalement perdue. Le WHD30M ne règle pas la qualité de l’image en fonction de la force du signal (à savoir réduire la résolution pour économiser de la bande passante), c’est “tout ou rien”. La stabilité de la connexion est donc sur ce point une très bonne surprise.

Bilan

Le WHD30M balaie les doutes et permet d’afficher ses pouvoirs magiques. Jusqu’à présent aucun système de transmission HD sans-fil n’avait été aussi facile d’installation, d’une fonctionnalité en totale autarcie et d’une stabilité aussi fiable. Il est aussi simple à mettre en place qu’un réel câble HDMI avec en plus son talent de se faire discret.

WHD30M_Test-blog_connexion_WiFI

Ses dimensions compactes et sa forme pratique facilitent sa mise en place et son port USB 5V simplifie l’alimentation. Le WHD30M est le compagnon idéal pour une utilisation quotidienne dans la vie courante comme pour les nécessités professionnelles.

Cependant certains points pourraient être sujet à amélioration :

  • Plus d’entrées HDMI contrôlables par télécommande
  • Un affichage écran sur l’appareil avec les informations sur la puissance émission/réception pour faciliter l’alignement émetteur/récepteur

Mais pour une qualité d’image quasi-irréprochable et un prix attractif pas question de chipoter, le VHD30M est définitivement un “must have”.

+ Installation facile
+ Alimentation autonome par micro-USB
+ Compact et facile à connecter
+ Transfert FullHD stable
+ Autosuffisance et fonction extrêmement simple (branchez le et oubliez le)
+ Peu affecté par les influences extérieures

– Une seule prise HDMI / Aucune commutation
– Pas d’affichage OSD
– Pas d’affichage pour la puissance du signal

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’informations complémentaires.


A lire aussi:

Mathieu
Mathieu
Mathieu travaille depuis 2015 chez Videoprojecteur et possède lui-même un Home Cinéma.

Comments are closed.